Man vs wild - la patagonie




Nous suivre !
Régie pub
Man vs wild - la patagonieSaison 2 : épisode 5 :

L'aventurier britannique Bear Grylls se rend en Patagonie, au sud de l'Argentine pour tester ses méthodes de survie en milieu hostile. Il se fait parachuter dans la cordillère des Andes où les températures peuvent être glaciales et les vents violents. Ensuite, il tente de trouver de la nourriture dans une forêt de hêtres..
Matériel utiliser
  • 1/ Une corde
  • 2/ Un couteau bayley s4
  • 3/ Une pierre à feu
  • Technique de survie
  • Se déplacer : un radeau , parapente
  • Feu : entourer de pierre
  • S'hydrater : il faut boire
  • Se nourir : plante , insecte
  • Explication de l'épisode

    se déplacer :
    Dans cet épisode bear ce situe en haute d'une montagne et doit redesandre en bas pour survivre et doit s'encorder tout au long de chemin et par la suite il devra réaliser un radeau pour se déplacer sur une riviére .


    Feu :
    bear réalise en feu en pierre avec du petit bois et du barbardebero un style d'amadou pour allumer un feu.


    L'équipement :
    Bear utilise dans cet épisode un couteau bayley S4 pour ( couper ) et une gourde nato ( pour boire ) et d'une pierre à feu ( feu ).


    S'hydrater :
    Bear dans la patagonie doit aussi boire pour survivre en fessant fondre de la neige dans sa gourde prés du corps.


    Se nourir :
    Bear pour survivre doit manger pour avoir des calories comme des verres de terres , des larves , des baies et du joajoa ( une sorte de balle de golf ) au appeller du pain indien.




    Localisation
    carte lieux de Man vs wild - la patagonie

    La Patagonie (en espagnol et en anglais : Patagonia), également appelée « Le Grand Sud », désigne une région géographique appartenant au Cône Sud située dans la partie méridionale de l'Amérique du Sud. La Patagonie comprend principalement le Sud de l’Argentine, sur 1 140 532 km2, et le Sud du Chili sur 256 093 km.

    Ces deux régions, séparées par la cordillère des Andes, abritent des paysages contrastés de montagnes, de glaciers, de pampa, de forêts subpolaires, de littoraux, d'îles et d'archipels. Habitées depuis plus de 10 000 ans par les Sud-Amérindiens tels les Mapuches, les Tehuelches ou les Selknams, ces terres furent décrites pour la première fois par l'italien Antonio Pigafetta dans son récit du premier tour du monde du navigateur portugais Fernand de Magellan publié en 1525. Après une colonisation lente et difficile, la plupart des autochtones disparurent, remplacés par une population métissée qu'on peut qualifier de « sudaméricano-européenne ».

    Avec une densité de 3,8 habitants au km (3 habitants au km2 en Sibérie, 0,46 habitant en Alaska), la Patagonie est une des régions les moins peuplées au monde. Ses terres sont exploitées pour l'élevage de bétail en d'immenses fermes appelées estancias ou convoitées pour leurs ressources naturelles importantes. Elle représente des intérêts écologiques et géonomiques importants qui suscitent des convoitises.



    Galerie photo
    Man vs wild - la patagonie man vs wild - la patagonie  man vs wild- la patagonie  man vs wild- la patagonie man vs wild- la patagonie man vs wild- la patagonie man vs wild- la patagonie  man vs wild- la patagonie man vs wild- la patagonie man vs wild- la patagonie  Man vs wild - la patagonie man vs wild - la patagonie  man vs wild- la patagonie man vs wild- la patagonie man vs wild- la patagonie man vs wild- la patagonie man vs wild- la patagonie man vs wild- la patagonie man vs wild- la patagonie man vs wild- la patagonie