Man vs wild - la roumanie




Nous suivre !
Régie pub
Man vs wild - la roumanieSaison 5 : épisode 11 :

Dans les montagnes des Carpates de Transylvanie - les terres du comte Dracula , Bear Grylls affronte un ours énorme avant de suivre une rivière souterraine.
Matériel utiliser
  • 1/ Un couteau bayley s4
  • 2/ Une gourde
  • 3/ Une pierre à feu
  • 4/ Une corde
  • 5/ Un piolet en bois
  • Technique de survie
  • S'hydrater : il faut boire
  • Abri : se protéger des intempéries
  • Feu : se chauffer
  • Se nourir : il faut de la nourriture
  • Filtration :
  • Se signaler : sauvetage
  • Explication de l'épisode

    s'orienter
    dans cette épisode bear doit descendre en altitude et doit redescendre plus bas vert la végétation et suivre une riviére.


    L'équipement :
    Bear utilise dans cet épisode un couteau bayley S4 pour ( couper ) et une gourde nato ( pour boire ) et d'une pierre à feu ( feu ).


    S'hydrater :
    Bear en situation de survie doit impérativement pour s'hydrater .


    Se nourir :
    Bear pour survivre doit manger un escargot , une truite .


    Abri :
    Bear doit réaliser un abri situer en hauteur afin d'avoir une bonne situation autour de son abri et il réaliser un systéme d'alerte anti-ours ( fils autour et des pierre dans son quart pour le bruit durant la nuit ).


    feu :
    bear doit réaliser un feu pour faire cuire sa nouriture et se rechauffer la nuit et faire fuire les prédateurs.


    Se diriger :
    Un bon moyen si vous êtes dans hémisphére nord est d'utiliser sa montre en pointant les la grandes aiguilles des heures vert le soleil et a mi-chemin et midi doit aller vert l'ouest.




    Localisation
    Man vs wild - la roumanie

    Les Carpates, le Danube et la mer Noire sont les structures majeures de la géographie physique. La Roumanie est à la 79e place mondiale et à la 12e du continent européen par son territoire de 237 499 kilomètres carrés terrestres et 39 940 aquatiques dont 892 lacustres, 8 947 d’eaux territoriales et contigües en mer Noire (soit un total de 247 338 sous souveraineté) et 30 100 de zone économique exclusive.

    Ce territoire a souvent varié dans le temps. Sur leur flanc oriental, les États formant l’actuelle Roumanie ont subi, de la fin du xviiie siècle jusqu’à la seconde moitié du xxe siècle, la pression de l’Empire russe puis de l’URSS et de ses états-successeurs : de cette pression découle une controverse identitaire concernant les Moldaves et un litige territorial et maritime avec l’Ukraine.

    Concernant l’extrémité orientale de leur frontière commune, c’est la Cour internationale de justice de La Haye qui, le 3 février 2009, a départagé la Roumanie et l’Ukraine dans le conflit qui les opposait autour du bras danubien de Chilia et du plateau continental maritime : il s’agit de territoires occupés par l’URSS en 1948, après le Traité de Paix de Paris de 1947. Le jugement de la Cour n’a accordé à l’Ukraine que 2 500 km2 des 12 000 km2 de plateau continental que ce pays revendiquait, mais c’est la partie la moins profonde (la plus facilement exploitable) et, de plus, il a confirmé le traité frontalier bilatéral de 1997 abandonnant à l’Ukraine toutes les îles en litige, dont l’Île des Serpents11.

    Ainsi, si l’on excepte la décolonisation occidentale, la Roumanie est un des rares pays européens à avoir perdu des territoires après les traités de paix consécutifs à la Seconde Guerre mondiale.





    Galerie photo
    man vs wild - la roumanie  man vs wild - la roumanie  man vs wild - la roumanie  man vs wild - la roumanie man vs wild - la roumanie  man vs wild - la roumanie man vs wild - la roumanie  man vs wild - la roumanie man vs wild- la roumanie man vs wild - la roumanie  man vs wild - la roumanie man vs wild - la roumanie  man vs wild - la roumanie man vs wild - la roumanie man vs wild - la roumanie  man vs wild - la roumanie  man vs wild - la roumanie man vs wild - la roumanie man vs wild - la roumanie  man vs wild - la roumanie