Man vs wild - La siberie partie 2




Nous suivre !
Régie pub
Man vs wild - La siberie partie 2Saison 4 : épisode 6 :

Dans les endroits reculés de l'ouest des Sayans, au sud de la Sibérie, Bear Grylls découvre une région aux montagnes imposantes, un paradis pour les animaux sauvages. Son périple commence par un saut dans la neige depuis son hélicoptère avec comme mission première de lutter contre le froid. Il rencontre un groupe d’éleveurs de yaks, qui lui apprend à survivre en mangeant cet animal. Ensuite, l'aventurier de l'extrême montre comment faire un abri pour la nuit. Pour finir, il utilise des techniques locales pour capturer et manger un écureuil avant d'avoir à traverser une rivière en partie gelée.
Matériel utiliser
  • 1/ Un couteau bayley s4
  • 2/ Une corde
  • 3/ Des piolets
  • 4/ une gourde
  • Technique de survie
  • S'hydrater : il faut boire
  • Abri : se protéger des intempéries
  • Feu : se chauffer
  • Se nourir : il faut de la nourriture
  • Filtration : la rendre buvable
  • Se signaler : sauvetage
  • Explication de l'épisode

    Feu :
    bear fait souvent un feu sommaire pour se réchauffer vu qu'il fait moins 40 ° degrées


    L'équipement :
    Bear utilise dans cet épisode un couteau bayley S4 pour ( couper ) et une gourde nato ( pour boire ) et d'une pierre à feu ( feu ).


    S'hydrater :
    Bear pour s'hydrater doit boire l'eau d'un ruisseau a petite gorger vu les températures extrême.


    Se nourir :
    Bear pour survivre doit manger du foie de yack , des intestins cuit par une tribus les touva habituer a manger cela dans ce climat extrême/p>

    Abri :
    Bear dans cet épisode dort un abri en tipie réaliser par la tribu des touva avec un sol en mousse et de chaume et près d'un feu.


    se signaler :
    Bear en à la fin d el'épisode doit signaler sa présence en fessant un feu dans un espace dégager avec beaucoup de fumer.




    Localisation
    carte lieu de Man vs wild - La siberie partie 2

    On subdivise généralement la Sibérie en trois grands ensembles, géologiquement distincts et séparés par les fleuves Ienisseï et Léna :


  • La Sibérie occidentale (2 427 000 km2), à l'est de l'Oural jusqu'à la ligne de partage des fleuves Ob et Ienisseï, vaste plaine de 2 000 km de large, constituée de terres de faible altitude et mal drainées, truffées de lacs et de marécages.
  • Le plateau de Sibérie centrale (4 122 000 km2), à l'est du fleuve Ienisseï, qui culmine entre 300 et 1 200 mètres d'altitude, est entrecoupé de canyons ou de lacs profonds comme le lac Baïkal. Au sud, s'élève une haute chaîne montagneuse composé de l'Altaï et des Monts Saïan avec des sommets de 3 000 à plus de 4 000 mètres.
  • La Sibérie orientale, appelée également Extrême-Orient russe (plus de 6 millions de km²), à l'est du fleuve Léna, constitué de divers massifs montagneux et finissant à l'est par la péninsule du Kamtchatka et sa chaîne de volcans actifs.

  • Galerie photo
    man vs wild  - siberie partie 2  man vs wild  - siberie partie 2  man vs wild - siberie partie 2  man vs wild - siberie partie 2 man vs wild - siberie partie 2  man vs wild - siberie partie 2 man vs wild - siberie partie 2  man vs wild - siberie partie 2 man vs wild - siberie partie 2 man vs wild - siberie partie 2  man vs wild - siberie partie 2  man vs wild - siberie partie 2  man vs wild - siberie partie 2  man vs wild - siberie partie 2  man vs wild - siberie partie 2  man vs wild - siberie partie 2 man vs wild - siberie partie 2  man vs wild - siberie partie 2  man vs wild - siberie partie 2 man vs wild - siberie partie 2