les vêtements sont votre protection contre les intempéries

Face aux éléments , aux animaux dangeureux ou aux dangers imminents
LA PROTECTION doit être votre priotités numéro un en situation de survie .

Nous suivre !
Les vêtements

Choisir des vêtements adaptés est primordial . Si vous y pensez d'entrée de jeu , vous conservez toutes vos chances .

L'homme est un animal tropical : nous ne pouvons survivre dans la nudité de notre naissance que sous les tropiques ! Si nous quittons ces régions , nous devons procurer à notre corps cet environnement tropical , d'ou le besoin de se vêtir . Les vêtements n'apportent aucune chaleur , ils retiennent simplement celle produite par le corps .


Sous les climats tempérés , le vent et la pluis sont les éléments les plus dangereux ; dans les zones extrêmes , comme les régions polaires , c'est le froid . Si le vent et la pluie emportent constamment la chaleur conservée par les couches de vos vêtements , vous risquez l'hypothermie .

Par temps froid ,la solution consiste à empiler les couches : enfiler un pull-over si le temps se refroidit, un vêtement imperméable s'il il pleut .


Si vous portez un gros sac à dos sur votre anorak , le froid et l'humidité risquent de pénétrer par les épaules et le bas du dos . Vous serez rapidement trempé par la pluie . Quand vous faites des arrêts , il vous faut un change et des vêtements chauds supplémentaires .Sous les climats chauds , l'équilibre entre confort et aspect pratique est très difficile à trouver .

Le danger d'hyperthermie lié au port de vêtements épais et à l'activité physique dans des conditions extrêmes a toujours existé .


En vous déplaçant, portez le moins de vêtements possible et évitez les tissus imperméables si vous avez trop chaud : la condensation que vous produisez mouillerait les couches du dessous. Un vêtement doit apporter une protection efficace et être bien adapté au coprs , sans contrainte . Il doit vous garder au chaud et au sec mais laisser suffisamment circuler l'air pour bien ventiler le corps et éviter la surchauffe ( si le temps se refroidit , on peut toujours ajouter un couche ) .


On assisté ces dernières années à de grande avancées technologiques dans le domaine des textiles .

Il est très utile de connaître les avantages et inconvénients des nouveaux matériaux disponibles . Le Gore-tex est un excellent matériau parce qu'il respire et maintient le corps au chaud et au sec tout en assurant sa ventilation. Il a toutefois ses limites . Les matériaux respirants ne fonctionnent bien que s'ils restent propres .

Une fois couverts de boue ou encrassés , ils sont moins effices . Peu robuste , peu résistant , le Gore-tex doit être traité avec soin .

La meilleure façon de l'utiliser est de porter un coupe-vent pour la marche ou l'escalade et d'enfiler le vêtement respirant à la pause.


Les tissus synthétiques comme la fourrure polaire rencontrent un frane succès . Ils sont parfois même plus performants que des matériaux naturels comme le bois , le duvet ou le coton . Leur fermeture à glissière les rend faciles à mettre et à enlever , ils sont confortables pour marcher . Choisissez-en un qui soit coupe-vent , c'est tout ce dont vous aurez besoin dans la plupart des cas . Si le temps se refroidit , on peut les porter sous un vêtement imperméable qui fournira une bonne isolation . Il existe aussi des vêtements qui fonctionnent comme le cuir des animaux , principe qu'utlisent des marques de spotswear .

Ils ont un extérieur coupe-vent et un intérieur en fibres polaires synthétiques . une fois mouillés , ils présentent les qualités d'un ciré . Il conviennent très bien pour la marche en climat froid et pluvieux , parfaitement pour le bateau , le canoë ou la spéléologie .


Dans le domaine des fibres naturelles , la laine reste un excellent choix pour les pulls , parce qu'elle conserve la chaleur même mouillé . L'inconvénient est qu'elle se déforme et s'alourdit : ce n'est pas un bon choix pour des chaussettes .

Le duvet est isolant naturel le plus chaud et le plus léger mais , une fois mouillé , il perd toutes ses qualités thermique . Hydrophile , le coton attire toute l'humidité. Bon à porter sous les tropiques , il est à éviter dans les régions froides et humides . Les chaussures constituent un élément clé .Si vous envisagez de marcher beaucoup , priorité à vos pieds .Quinze jours avant de partir , ( casser ) peu à peu vos chaussures neuves , ( endurcissez ) vos pieds à l'alcool à 90° .


Pour les passionnés , le coût est un élément majeur dans le choix d'un vêtement .

Les surplus militaires remportent un grand succès auprès des jeunes aventuriers qui aiment à parader en tenue de baroudeur . Le matériel militaire déclassé est bon marché et de bonne qualité , mais déjà dépassé . Le grand inconvénient de ces tenues sombres ou de camouflage est qu'on risque de ne pas être repérés , ce qui est le contraire de ce que vous désirez si vous êtes en difficulté . La plupart des vêtements de plein air sont bleus ou orange ; certains sont réversibles . Ou que vous vous trouviez , une couleur en contraste est recommandée . Acheter le meilleur habillement que vous puissiez vous offir . Demandez conseil chez un revendeur reconnu.


Rappelez-vous : il n'y a pas de mauvais temps , il n'y a que des mauvais vêtements .

Patager cette articles !